ACCUEIL
Accueil

BONS MOTS
Citations
Étymologie
Bibliothèque

LIENS
Selefa / Laffitte

 


Image_Astrogar

 

ÉTYMOLOGIE
La racine des mots

ABRI: du latin apricare, exposer au Soleil, devenu refuge de la

ARCTIQUE: vient du grec arktos, l'ours, signifie qui regarde l'ours.

CANICULE: Vient de l'étoile Sirius surnommée "la brûlante" dans la constellation du Grand Chien (du chasseur Orion).

CIEL: de caelum, dont le sens incertain a donné CÉLESTE, ARC EN CIEL, ou CELESTA petit piano aux sons angéliques.

CONSIDÉRER: examiner les constellations dans le langage de la marine. Il s'est généralisé en prenant le sens de regarder attentivement, réfléchir. Et l'inverse de considérer, désidéré, c'est contempler l'étoile, et plus en avant, attendre que les étoiles se lèvent. Ce qui donna plus tard le mot : DÉSIR.

CONSTELLATION: sidus en latin s'est étendu à tout ce qui concerne les astres et leur mauvaise influence, est devenu sidéré (abasourdi, stupéfait) .

DÉSASTRE de l'italien disatro né sous un mauvais astre.

COSMOS: du grec kosmos qui donna aussi COSMÉTIQUE.

DEI: Ciel lumineux, et par extension, idée de divinité, d'où son utilité à nommer Dieu. Donna aussi dies, qui devient di pour chaque jours de la semaine, (Lundi, mardi mercredi ...etc). ou encore diurnum qui donna DIURNE. Diurnum se prononçait djorn et devint par altération phonétique successives jorn, jor, jur et enfin jour qui a gardé les 2 sens d'origine: lumière et durée.

FIRMAMENT: du latin firm, évoque l'appuis, le soutien.

JOUBARBE : Fleur des montagnes semée par Jupiter lui-même.

JOVIAL : du latin jovis, sous l'influence bénéfique de la planète Jupiter.

KAMIKAZE: du japonais kami, entité suprême, et kaze, vent qui souffle. Le tout provoquant un typhon censé marquer la supériorité du divin sur l'humain.

LUMIÈRE: Racine indo-européenne leurk qualifie le fait de briller et d'être lumineux. Devenu en latin lux, lumen, lustrum et luna qui donna LUNE. Lux a subsisté dans LUZERNE, d'abord pour désigner le ver luisant puis l'herbe fourragère aux graines luisantes, lux engendre LUIRE, RELIURE, LUCIOLE, LUCIFER, ange déchu.

LUNATIQUE: Fils de la Lune. Un coup de Lune rend mal luné. Être dans la Lune, s'applique aux rêveurs et aux poètes.

LUNETTE: Elle aussi toute ronde comme la Lune.

LUNULE: Forme en petit croissant à la base des ongles.

MALOTRU: étymologiquement, né sous une mauvaise étoile (mâle astrucus).

MARCHANDISE et MERCI viennent de la planète MERCURE, nom d'origine étrusque, à l'orbite proche du Soleil, évoquait le messager des Dieux, rapide versatile et habile dans l'art des tromperies. Il a laissé son nom aussi au métal liquide insaisissable et de grande mobilité.

MARS: à cause de sa couleur rouge a pris le nom du Dieu de la guerre à cause du fer et du sans versé lors des combats. D'où le nom de MARTIAL.

MOIS: issu du latin mensis a pour origine le mois lunaire, il se rattache à une racine plus ancienne signifiant mesurer, la lunaison mesurant le temps. Cette notion se retrouve dans MÈTRE.

OCCIDENT: mot dérivé de ob cadere, objet qui tombe à terre, astre qui se couche.

ORIENT: d'oriri, se lever à propos d'un astre.

PLANÈTE: vient du grec planasthai: errer çà et là être incertain flottant.

SAMEDI et DIMANCHE se sont substitués au jours de Saturne et au jour du Soleil, devenus jour du shabbat et jour du Seigneur

SATURNISME: Maladie provoquée par l'ingestion de plomb.

SEPTENTRION: Régions du Nord, origine: Les sept étoiles (septante) de (septem triones) les septs boeufs qui tirent le chariot de la Grande Ourse entraînés par la rotation du pole voisin.

URANUS: vient d'Ouranos, (voûte céleste) qui signifie celui qui donne la pluie OURAGAN, URINER, URETÈRE découlent du nom de cette divinité grecque.

VENUS: vient de vesper, astre du soir chez les Romains nous a été transmis aussi par VESPÉRAL, VÊPRES, et VESPERTILION.

ZÉNITH: issu de l'arabe "semt", le chemin qui monte au ciel, ou le "m" a été changé en un "n" et un "i", confusion due aux copistes du moyen âge travaillant à la plume d'oie.

 

Les expressions populaires

Dans notre culture, les étoiles symbolisent ou évoquent :
la beauté: Beau comme un astre.
La chance: Né sous une bonne étoile.
la gloire: la Star
la grâce: Une étoile de la danse.
La multitude: Aussi nombreuses que les étoiles du ciel
l'espoir: L'étoile du matin
la protection: L'étoile du berger
le bonheur: Faire un voeux après le passage d'une étoile filante
Dieu Le ciel t'aidera


Sources:
Ciel et Espace, Juillet 2001, p 60, Ces mots qui nous viennent des étoiles, article de Daniel Kunth
Astronymie, le nom des étoiles, André le Boeuffle, ed. Buriller