LIENS DU SITE
Accueil

FESTIVAL 2008 Programme
Conférences
Soirées
Salle Expo
Planétarium

Botanique

Entomologie
Soleil
Fusées
Affiche

CONFERENCIERS
Isabelle Barret
Alain Mazure
Florent Bailleul
Joel Collado
Florent Bailleul
Fathi Namouni
Florence Durret
Alberto Cappi
Eric Pantin
Daniel Benest
Christian Magnan
Daniel Benest
Alain Superbie
Paul Blu
Yves Marrocchi
Sylvain Chaty
Denis Puy
Andrea Chiavassa
Cécile Engrand
Stephane Basa
Guy Perrin
Fabio Acero
Régis Courtin
David Amill
André Debus
Gilles Theureau
Ludwig Klein
Jean Pierre Rozelot
Denis Burgarella
Vincent Coutellier
Guillaume Cannat

Jacques Manach


ÉTÉ 2008
LUDWIG KLEIN


Date de la conférence

Vendredi 15 août à 16 heures
Maison du Parc, col de la Serreyrède

Intervenant:

Ludwig Klein
Chercheur à l'Observatoire de Paris (Meudon), intéressé par l'activité solaire. Il utilise en particulier les observations du Radiohéliographe de Nançay et de divers satellites (SoHO et d'autres) pour comprendre la physique de la couronne, les processus qui créent ses instabilités et qui accélèrent des particules à de grandes vitesses.
Thèse en 1984 (Université de Bonn, Allemagne) sur l'émission radioélectrique de la couronne solaire.

Conférence:

CES TACHES IMPORTUNES QUI VIENNENT TROUBLER LE CIEL
le Soleil dans la pensée scientifique de Galilée

Le Soleil, étoile immuable, pur, éternel - telle était l'idée que les philosophes de l'antiquité, et notamment Aristote, se faisaient de l'astre du jour. Quelle surprise alors quand Fabricius, Scheiner, Galilée et d'autres, au début du 17ème siècle, découvrirent des taches sombres à la surface solaire. Mais est-ce qu'elles se situent vraiment sur le Soleil ? Ne s'agit-il pas plutôt de corps opaques qui tournent autour, comme de petites planètes ? Le débat fut vif autour de " ces taches importunes qui viennent troubler le ciel, et plus encore la philosophie péripatéticienne ", comme le disait Galilée en guise d'introduction du problème dans son " Dialogue sur les deux grands systèmes du monde ". En effet, les taches étaient un enjeu qui dépassait la physique ou l'astronomie, où s'affrontaient deux conceptions opposées du monde : celle des anciens, préconisant un univers éternel, et celle d'une nouvelle ère, où l'univers, comme tout ce qui existe autour de nous sur Terre, évolue, naît, meurt. Nous parlerons de cette histoire, de la découverte des taches et du débat autour de leur interprétation. Nous mentionnerons aussi la découverte, voici exactement cent ans, de la nature magnétique de ces taches. Mais là, le débat était devenu plus calme, les taches solaires avaient perdu le caractère révolutionnaire qui avait fait d'elles un élément essentiel dans le changement de la conception de l'univers au 17ème siècle, qu'on appelle souvent, de façon sans doute erronée, la " révolution copernicienne ".

Sites Internet:

Pôle de Physique solaire



ASTRO-GARD

Chemin de la Fontaine,
30570 l'Espérou.
Tel: 04.67.82.66.73,
Port: 06.71.18.14.09