"WEBCAM"
Présentation
Matériel
Collimation
Préparer sa soirée
Mise en station
Mise au point
Seeing et météo
Acquisition
Dark & Flat
Traitement
Dernieres images

LES SUPPORTS
Laver un miroir
Etoile artificielle

 

Image_Astrogar

 

Le seeing et la haute résolution

Présentation
Un bon seeing est une condition essentielle à l'obtention d'une bonne image en haute résolution, (avec la mise au point et la collimation).
Le seeing est le rapport entre l'image parfaite d'un objet céleste (genre images du Télescope Spatial de Hubble ou de la sonde Cassini), et celui de l'image reçue à l’entrée du télescope (juste avant).
Dans l'espace, la lumière se déplace dans le vide. L'information qu'elle transporte n'est pas altérée. Mais en traversant l'atmosphère, elle sera déviée à de nombreuses reprises par les couches atmosphériques qui se déplacent en tous sens, à des vitesses, des températures et des directions différentes. Les caractéristiques de chaque couche varient avec l'altitude, l'heure d'observation, l'irradiance terrestre (absorption ou restitution de chaleur selon l'ensoleillement, la couche nuageuse, la proximité d'un océan, d'une plaine, d'un relief montagneux, etc.), tous ces paramètres s’influençant les uns les autres, conduisent à l'évolution de la météorologie planétaire.
Ces altérations font varier en tous sens les indices de réfraction des milieux traversés. Elles sont chaotiques et imprévisibles à l'échelle de notre observation. (1)
Toutefois, grâce aux prévisions météo, il est possible d'accéder à certains indicateurs qui nous permettrons d'anticiper sur la stabilité du ciel selon le lieu et le moment d'observation, et donc de mettre le maximum de chances de notre coté pour décrocher le bon AVI (format habituel des acquisitions webcam) lors d'une fenêtre météo statistiquement plus favorable qu'une autre.

Les sites web de prévisions météo gratuite
Météo-France
Qui propose des cartes de prévision météo. Site de référence en la matière, surtout pour les prévisions à très court terme, réactualisées 4 fois par jour.
Météociel (Prévisions météo par ville)
Donne pour chaque code postal, par intervalles de 3 heures, les prévisions détaillées de votre météo locale (température, vitesse et direction du vent moyen et rafales, humidité pression couverture nuageuse). Réactualisé 2 fois par jour. Donne aussi accès dans le menu du haut au diagramme GFS, prévisions sur les 15 prochains jours de 20 modèles météos.

Météociel (Prévisions du Jet Stream)
Prévisions du Jet Stream (la rivière de vent).
Propose une version animée des prévisions du Jet Stream sur 8 jours, par intrevales de 3 heures.
Météoblue
Il faut s'inscrire pour accéder aux services (qui sont gratuits).
Vous trouverez sur les 7 jours à venir et pour chaque heure,
- les indices de densité de 3 couche de couvertures nuageuses,
- 2 index de seeing et une prévision en arc seconde,
- la vitesse du jet stream,
- la qualité de 3 couches atmosphériques
Le menu vous proposera des météogrammes détaillés, des coupes atmosphériques ...
Bref toutes les infos très utiles pour anticiper sa soirée.
Météorologic
qui donne un indice de 0 (mauvais) à 5 (excellent) des conditions de seeing et d'observation pour chaque code postal et de nombreux météogrammes.
Sat24
Images satellites de l'Europe en temps réel, disponibles en visible et infrarouge (utile pour voir la couverture nuageuse nocturne). Vous pouvez obtenir un zoom en cliquant sur la carte.
Météopassion
Carte des précipitations, actualisée tous les quarts d'heure.

La turbulence locale
À ces impondérables, s'ajoutent d'autres paramètres d'instabilité auxquels il convient d’être attentifs. Par exemple, si vous êtes en ville, selon la disposition de votre lieu d'observation par rapport aux rues, aux bâtiments, à l'activité urbaine qui vous entoure, certains remous d'air pourront créer des perturbations. Vous les retrouverez chaque fois que le même type de temps se reproduit. Il conviendra donc de repérer le type de temps idéal, et notamment la direction du vent.
Le mieux est d’éviter la proximité de toute sources de chaleur supérieure à la température ambiante, par ex : la cheminée du voisin, l’extracteur du restaurant d’en face, la proximité des voitures aux moteurs encore chauds, etc. 

La turbulence interne
Lorsque le télescope n’est pas à la température ambiante extérieure, des échanges thermiques ont lieu à l’intérieur du tube. Ceux-ci déforment la tache d’Airy et dégradent la qualité de l’image. Il faut compter une ½ heure à 1 heure au minimum, selon que votre système est ouvert ou fermé, pour que l’équilibre thermique soit atteint.
Inutile durant ce temps de se lancer dans une mise au point précise. D’une part, la dilatation des matériaux fera varier les réglages et d’autre part l’image sera trop perturbée pour repérer la position adéquate d’une bonne mise au point.

En résumé

Le seeing peut être seulement estimé par des prévisions météo. L'interprétation que nous en ferons (et donc l'habitude) seront essentielles au choix du bon moment de la prise de vue.
Les turbulences locales et internes sont plus de notre ressort. On veillera à maîtriser au mieux tous les éléments qui les affectent.

(1)
Dans les grands observatoires, une des astuces est d'analyser par ordinateur les déformations que l'atmosphère inflige à l'image, puis d'en déduire les déformations à appliquer sur un miroir souple de façon à les annuler. Durant le temps d'analyse informatique, la lumière est "retardée" par un trajet sur un jeu de miroirs, puis remise dans le circuit ou le miroir souple, déformé en conséquence, restitue l'image ainsi reconstruite. On appelle cela de l'optique adaptative, à ne pas confondre avec l'optique active qui, sur un principe assez proche, rectifie les déformations du miroir primaire dues à son propre poids.