"WEBCAM"
Présentation
Matériel
Collimation
Préparer sa soirée
Mise en station
Mise au point
Seeing et météo
Acquisition
Dark & Flat
Traitement
Dernieres images

LES SUPPORTS
Laver un miroir
Etoile artificielle

 

Image_Astrogar

 

PREPARER SA SOIREE

 

Plusieurs éléments sont à considérer:

- La météo
Il est indispensable de surveiller l'évolution des prévisions météo: couverture nuageuse mais aussi vitesse du vent. Et dans le cas de prises de vues Webcam, surveiller aussi les prévisions de seeing sur météoblue

- Le confort de l'observateur
Habits chauds: gants, casquette, ... Ne jamais négliger ce point essentiel pour un confort indispensable à une bonne observation.
Une boisson chaude est aussi bien venue, du café aide à passer une nuit en état d'éveil.

- Le matériel
Préparez une liste pour ne rien oublier:
Lampe électrique
Paire de jumelles
Télescope et tube optique d'une visée secondaire
ordinateur portable, alimentation
Oculaires adaptés, barlow, ...
Cartes de ciel, atlas des constellations, supports à la recherche d'objets célestes
Matériel de prises de vue, Webcam ou APN, trépied photo, adaptateur, déclencheurs souples, retardateur, télécommandes, piles, chargeurs de batteries, batteries, rallonges ...

- L'observation
La soirée se prépare en fonction des éphémérides.
On commence par chercher quelle sera la phase de la Lune pour la date prévue. Celle ci peut faire partie de l'observation ou la gêner copieusement.
Il faut donc un support de recherche. Plusieurs existent, citons:
Le guide du ciel de Guillaume Cannat
Les éphémérides de l'IMCCE
Certains logiciels permettent aussi de visualiser le ciel au jour et à l'heure prévu.
C'est le cas de C2A, ou Stellarium par exemple

- La prise de vues WEBCAM
Choisir son moment et son site en fonction du seeing et de la météo
Se créer une liste de matériel à ne pas oublier
Vérifier la collimation de l'optique
Établir son programme sur papier: Chronologie, temps imparti, taches à effectuer:
mise en station et en température, mise au point, Dark, Flat, événements (transits de satellites sur Jupiter, tache rouge, cratères lunaires), réglages du logiciel d'acquisition ...

- choisir son site
Le choix du site est important, et se fait en fonction des observations ou des travaux à effectuer. Google Earth est un outil puissant pour vous aider à trouver un lieu adapté.
Pour observer le ciel profond (galaxies, nébuleuses, objets faibles), il faudra un ciel pur, bien noir, éloigné des sources de lumières parasites des grandes villes.
Pour du planétaire, et surtout de l'imagerie haute résolution webcam, on optera plutôt pour un ciel stable, que l'on trouve parfois plus en ville qu'en campagne. L'observation et la prise de vue des objets brillants ne souffrent pas de la pollution lumineuse, contrairement à l'observation du ciel profond qui, lui nécessite un ciel bien noir.